Le rôle du contrôle dans l'acceptabilité a priori d'une voiture automatisée - Université Côte d'Azur Access content directly
Conference Papers Year : 2017

Le rôle du contrôle dans l'acceptabilité a priori d'une voiture automatisée

Abstract

L’objectif de l’étude est de déterminer si le degré d’automatisation d’une voiture influence son acceptabilité a priori. Les participants visionnaient une vidéo présentant une voiture équipée d’un dispositif dont le degré d’automatisation variait, puis répondaient à des questions relatives à l’intention d’usage du dispositif et à ses déterminants selon le Technology Acceptance Model 3 (Venkatesh & Bala, 2008). Le contrôle perçu et l’intention d’usage diminuent avec le degré d’automatisation alors que l’anxiété perçue augmente. Par ailleurs, l’auto-efficacité perçue et l’intention d’usage sont négativement corrélées avec l’anxiété perçue et positivement corrélées avec le contrôle perçu, lui-même négativement corrélé avec l'anxiété perçue.
Fichier principal
Vignette du fichier
Escaich & Thérouanne - Epique 2017 - Acceptabilité a priori d'un système automatisé.pdf (445.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01732020 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732020 , version 1

Cite

Sara Escaich, Pierre Thérouanne. Le rôle du contrôle dans l'acceptabilité a priori d'une voiture automatisée. Neuvième Colloque de Psychologie Ergonomique, 2017, Dijon, France. pp.176-179. ⟨hal-01732020⟩
130 View
114 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More