L’Allégorie dans l’oeuvre de Margaret Atwood et Angela Carter - Université Côte d'Azur Access content directly
Theses Year : 1997

Allegory in Margaret Atwood and Angela Carter

L’Allégorie dans l’oeuvre de Margaret Atwood et Angela Carter

Abstract

This research work aims to study Allegory in the work of two Anglo-Saxon writers, that of the Canadian Margaret Atwood and that of the English Angela Carter (deceased in 1992). I define the term Allegory as follows: it is a balance of two forces, the Didactic and Fantasy (a term that includes all the discourses of the imaginary, such as the Fantastic, Science fiction, utopia/dystopia, the Gothic, etc.). The first part of the thesis analyzes the Allegory as an ambivalent discourse, often rejected by critics but nevertheless very present in a large part of literature. This part also raises the question of the relationship between Allegory and Feminism. The second part analyzes the work of Margaret Atwood in relation to Allegory, in particular through two of her novels, Surfacing and The Handmaid's Tale. Her poetic work is also taken into consideration. The third and last part looks at the work of Angela Carter, in particular through her short stories and five novels which illustrate the evolution of Carter's thought around the notion of Allegory.
"l'allegorie dans l'oeuvre de margaret atwood et d'angela carter" par FRANCOISE COUTURIER STOREY Thèse de doctorat en Études anglaises Sous la direction de Jacqueline Bardolph. Soutenue en 1997 à Nice . Description en français Description en anglais mots clés mots clés Allegorie - fantastique didactique Littérature -- Femmes écrivains Allégorie (littérature) Résumé Ce travail de recherche a pour but d'étudier l'Allégorie dans l'oeuvre de deux écrivaines anglo-saxonnes, celle de la canadienne Margaret Atwood et celle de l'anglaise Angela Carter (décédée en 1992). Je définis le terme d'Allégorie de la façon suivante : il s'agit d'un équilibre de deux forces, du didactique et de la fantaisie (terme qui regroupe tous les discours de l'imaginaire, comme le fantastique, le merveilleux, la science-fiction, l'utopie/dystopie, le gothique, etc. ). La première partie de la thèse analyse l'Allégorie comme discours ambivalent, souvent rejeté par la critique mais pourtant bien présent dans une grande partie de la littérature. Dans cette partie est également soulevée la question du rapport entre Allegorie et Féminisme. La seconde partie analyse l'oeuvre de Margaret Atwood en relation à l'Allegorie, en particulier a travers deux de ses romans, Surfacing et The Handmaid's Tale. Son oeuvre poétique est également prise en considération. La troisième et dernière partie se penche sur l'oeuvre d'Angela Carter, en particulier à travers les nouvelles et cinq romans qui illustrent bien l'évolution de la pensée de Carter autour de la notion d'Allégorie.
No file

Dates and versions

tel-03541484 , version 1 (24-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03541484 , version 1

Cite

Françoise Storey. L’Allégorie dans l’oeuvre de Margaret Atwood et Angela Carter. Sciences de l'Homme et Société. Université Nice Sophia Antioplis, 1997. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03541484⟩
27 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More