« Du pouvoir souverain en partage ? Le roi, le valido et les factions de cour dans l’Espagne du xviie siècle » - Université Côte d'Azur Access content directly
Book Sections Year : 2016

« Du pouvoir souverain en partage ? Le roi, le valido et les factions de cour dans l’Espagne du xviie siècle »

Abstract

En tant qu’instrument de la monarchie exécutive, le valido menace le gouvernement des juges des letrados ainsi que la place privilégiée de la noblesse de sang dans la polysynodie, mais en même temps, dédoublant l’exécutif, il permet de critiquer le ministre sans compromettre le roi. La cour est la scène où se joue un conflit feutré pour le partage de la souveraineté structuré par une incompatibilité de valeurs et de normes (raison d’État, logiques corporatistes). Parce que la faveur protège le valido, les courtisans cherchent à neutraliser sa politique et non à la contester frontalement. L’article examine les blocages de la machine gouvernementale, les pressions, les formes obliques de refus jouant avec les bornes du tolérable au XVIIe siècle. L’impossibilité de circonscrire ces actions subversives dans une catégorie juridique ou la difficulté d’en désigner avec certitude les responsables entravent toute sanction et infléchit des cadres dont l’adaptabilité assure la pérennité.

Domains

History
No file

Dates and versions

hal-03613085 , version 1 (18-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03613085 , version 1

Cite

Héloïse Hermant. « Du pouvoir souverain en partage ? Le roi, le valido et les factions de cour dans l’Espagne du xviie siècle ». Héloïse Hermant, dir., Le Pouvoir contourné. Infléchir et subvertir l'autorité à l'âge moderne (XVe-XVIIIe siècle), p. 105-134, 2016, 978-2-406-05827-4. ⟨hal-03613085⟩
20 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More