Ellipse et cohérence dans Sous le soleil de Satan

Marie-Albane Watine Marie-Albane Watine 1
1 BCL, équipe Linguistique de l’énonciation
BCL - Bases, Corpus, Langage (UMR 7320 - UNS / CNRS)
Résumé : Si la parole du saint de Lumbres se montre souvent elliptique, le texte du roman lui-même semble creusé de multiples manques qui engagent le lecteur à revenir sur ses pas et mettent en jeu la cohérence textuelle. Mais l’ellipse, concept flottant situé entre la grammaire et la rhétorique, fait l’objet de définitions diverses et concerne des niveaux d’analyse hétérogènes. C’est donc une définition et une typologie de l’ellipse que tente dans un premier temps de proposer cette étude. Elle s’attache ensuite à étudier les effets des diverses ellipses sur la cohérence textuelle. Alors que l’ellipse syntaxique, peu remarquable dans le texte, tend à renforcer les liens cohésifs, l’ellipse logique tend, elle, à produire d’irréductibles brouillages. En s’appuyant sur les théories de la cohérence, on montre que le manque de cohérence évidente entre deux phrases consécutives conduit souvent le lecteur à construire diverses inférences causales ou analogiques pour rétablir la continuité sémantique et logique du texte ; mais chez Bernanos, en l’absence de marqueur cohésif, ces inférences peuvent être multiples et contradictoires. La continuité ne peut être rétablie, et le sens reste en oscillation. Effet qui est le résultat d’un travail conscient : le manuscrit montre que, en plusieurs lieux stratégiques du texte, les phrases permettant de guider le travail interprétatif ont été retranchées. Quant à l’ellipse narrative, qui habituellement ne remet pas la cohérence textuelle en cause, elle creuse ici un hiatus référentiel entre les diverses désignations de l’abbé Donissan, et met en place un « référent évolutif » qui, en l’absence de prédicats transformationnel, occulte la transformation de l’homme en saint. Le texte elliptique du roman, alogique et discontinu, invente ainsi un style fidèle à la théologie négative, qui pose que l’expérience mystique échappe au logos.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Claire Stolz, Laurent Susini, Christelle Reggiani. Styles, genres, auteurs, PUPS, 2009
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-cotedazur.fr/hal-01363383
Contributeur : Umr 7320 Bases, Corpus, Langage <>
Soumis le : vendredi 9 septembre 2016 - 15:35:00
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 12:52:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01363383, version 1

Collections

Citation

Marie-Albane Watine, Marie-Albane Watine. Ellipse et cohérence dans Sous le soleil de Satan. Claire Stolz, Laurent Susini, Christelle Reggiani. Styles, genres, auteurs, PUPS, 2009. 〈hal-01363383〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

76