Concurrence et partenariat : le cas de la stratégie relationnelle du " micro-groupe " Tordo-Belgrano.

Résumé : Parce que les stratégies relationnelles se fondent non pas sur la loi de la concurrence au sens classique, mais sur des relations privilégiées que l'entreprise tisse avec certains partenaires de son environnement, elles passent souvent pour être à l'origine de situation de dépendance ou de domination faussant par là même le libre jeu du marché. Mais, contrairement à ce qu'enseigne la théorie néoclassique le marché n'est pas toujours le plus efficace: les transactions ont un coût dont on doit tenir compte dans les choix économiques sous peine d'inefficacité. La PMI étudiée est un cas exemplaire à cet égard. Les dirigeants ont constamment évalué et comparé le risque de dépendance entre l'entreprise et son sous-traitant potentiel, et, le risque bureaucratique de l'internalisation d'une activité. La politique d'externalisation du groupe permet de répondre aux exigences des clients en produits offerts, en qualité et quantités souhaitées, à des prix compétitifs ci dans des délais respectés, tout en restant centré sur son savoir-faire spécifique, source de son efficience productive.
Type de document :
Article dans une revue
La Revue des Sciences de Gestion, Revue des Sciences de Gestion, 1998, pp.21-37
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-cotedazur.fr/hal-00664635
Contributeur : Jean-Claude Juhel <>
Soumis le : mardi 31 janvier 2012 - 11:21:15
Dernière modification le : jeudi 3 mai 2018 - 12:56:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-00664635, version 1

Collections

Citation

Jean-Claude Juhel. Concurrence et partenariat : le cas de la stratégie relationnelle du " micro-groupe " Tordo-Belgrano.. La Revue des Sciences de Gestion, Revue des Sciences de Gestion, 1998, pp.21-37. 〈hal-00664635〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

239